the world of world war two

forum sur la seconde guerre mondiale traitant divers sujets. De l'equipement jusqu' a la petite anecdote
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  site ancm44site ancm44  site enfer normandsite enfer normand  

Partagez | 
 

 for memory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aubrac
first lieutenant
first lieutenant
avatar

Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: for memory   Mer 21 Mar - 22:20

Petit mot à la mémoire de Lucie Aubrac, décédé à l'age de 94 ans et inhumé aujourd'hui même.

Extrait de France 2
Citation :
Dans la cour d'honneur des Invalides, en présence de Raymond Aubrac, Jacques Chirac a pris la parole, rendant un hommage à celle qui a pris "place parmi ces justes de France".

Lucie Aubrac est décédée il y a une semaine à l'Hôpital suisse de Paris, à Issy-les-Moulineaux à l'âge de 94 ans.

Cette fille de vigneron devenue professeur d'histoire, avait contribué à créer Libération-Sud dès 1940 et organisé l'évasion spectaculaire de son mari détenu par la Gestapo.

Les plus hautes autorités françaises ont rendu un hommage unanime cette grande figure de la Résistance. Des voix ont commencé à s'élever pour proposer son transfert au Panthéon. Le député UMP Lionnel Luca a ainsi estimé que "notre nation s'honorerait en lui témoignant l'hommage le plus élevé qui soit en faisant en sorte qu'elle rejoigne Jean Moulin au Panthéon".

Lucie Aubrac était hospitalisée depuis deux mois et demi quand elle est décédée il y a une semaine.

Dans l'un de ses derniers engagements, début 2007, Mme Aubrac appelait à "résister à l'ordre établi", notamment au libéralisme et à une classe politique ayant "le plus grand intérêt à ce que rien ne change".

En juin dernier, elle avait inauguré, notamment avec Simone Veil, dans un lycée de Seine-Saint-Denis, une exposition sur le camp d'Auschwitz.
Lucie Aubrac, héroïne de la Résistance

Lucie Aubrac - F2Née le 29 juin 1912 près de Mâcon dans une famille de vignerons, Lucie Bernard, agrégée d'histoire et militante des Jeunesses communistes, était professeur à Strasbourg. Elle y rencontre Raymond Samuel (baptisé Aubrac dans la clandestinité) qu'elle épouse en décembre 1939.

En août 1940, elle organise une première fois son évasion d'une prison de Sarrebourg (Moselle).

A l'automne 1940, en zone libre, elle rencontre à Clermont-Ferrand le journaliste Emmanuel d'Astier de la Vigerie qui organise un petit groupe clandestin, "La dernière colonne". Ils font paraître un journal clandestin, Libération, noyau de Libération-sud, un des premiers mouvements de résistance.

Lucie Aubrac enseigne à Lyon jusqu'en novembre 1943: elle est alors révoquée pour ses convictions gaullistes. A partir de novembre 1942, elle dirige dans la région lyonnaise un corps franc qui organise des évasions. En mai 1943, elle réussit de nouveau, grâce à un judicieux stratagème, à faire échapper son mari.

Le 21 juin 1943, Raymond Aubrac est arrêté une nouvelle fois, par Klaus Barbie, avec Jean Moulin, chef du Conseil national de la Résistance (CNR) et une dizaine de résistants à Caluire, près de Lyon.

Quatre mois plus tard, avec ingéniosité et sang-froid, les armes à la main, Lucie Aubrac réussit à libérer son mari et treize autres résistants lors d'un audacieux coup de main durant leur transfert.

Recherchée par la Gestapo, elle gagne Londres le 8 février 1944, avec son fils Jean-Pierre et accouche quatre jours plus tard de sa fille Catherine.

A la Libération, Lucie Aubrac rejoint son mari, nommé commissaire de la République (préfet) à Marseille, puis représente le Mouvement de libération nationale à l'Assemblée consultative à Paris. Celle qu'Emmanuel d'Astier de la Vigerie avait surnommée "Madame conscience" est également membre du jury de la Haute Cour de justice du procès Pétain.
Un engagement jamais démenti

Lucie Aubrac était restée toute sa vie une militante de la mémoire de l'époque de la Résistance.

Vivant à Paris avec son mari Raymond Aubrac, 92 ans, une des dernières personnalités de la Résistance à avoir connu Jean Moulin, elle se rendait souvent, jusqu'à ces dernières années, dans les collèges et lycées pour témoigner de cette époque.

Lucie Aubrac a toujours continué à militer, pour Amnesty international, puis dans les rangs du Réseau Femmes pour la parité. Elle s'était récemment mobilisée pour les sans-papiers.

En 1997, le réalisateur Claude Berri lui avait rendu hommage avec son film "Lucie Aubrac ", dans lequel elle était incarnée par Carole Bouquet.

En mars 2004, avec plusieurs figures de la Résistance, comme l'ancien dirigeant communiste Maurice Kriegel-Valrimont ou l'ethnologue Germaine Tillion, elle avait appelé les jeunes générations à réagir devant la remise en cause du "socle des conquêtes sociales de la Libération".

Grand officier de la Légion d'honneur, elle avait écrit plusieurs livres dont "Ils partiront dans l'ivresse" (1984), "Cette exigeante liberté" (1997), ou "La Résistance expliquée à mes petits-enfants".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
USsebUS
master sergeant
master sergeant
avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Sarthe 72
axe ou allié : étudiant
Loisirs : histoire ww2 sport
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: for memory   Mer 21 Mar - 22:23

en effet c'était une grande dame de la résistance !!! paix à son ame et qu'elle repose en paix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PFC James.L.Novak
eisenhower
eisenhower
avatar

Masculin Nombre de messages : 454
Age : 24
Localisation : Bouc Bel Air
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: for memory   Mer 21 Mar - 23:47

Elle parlait comme des jeunes femmes de 40anss elle prospectait dans les écoles et lycée pour expliquer cette période !!!! paix à son ame !!!!!
@+++

_________________
"Les seules vraies victoires sont celles de la paix et non de la guerre" http://militaria-ww2.skyblog.com
Emerson

PFC James.L.Novak # 36725876
502nd Parachute Infantry Regt, 101st Airborne Division
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://militaria-ww2.skyblog.com      ou        munitions13.skyb
502 PIR
SHAEF
SHAEF
avatar

Masculin Nombre de messages : 184
Age : 22
Localisation : 94
axe ou allié : collegien 3eme
Loisirs : WW2,reco,tennis,aviation,lecture
Date d'inscription : 16/03/2007

MessageSujet: Re: for memory   Jeu 22 Mar - 10:19

paix a son ame

_________________
"F" cie/2nd bat/502PIR/101st

FFI

Falschirmjäger 6 rgt

Merci

Valentin (administrateur et modérateur )

http://paratrooper94.skyblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paratrooper94.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: for memory   

Revenir en haut Aller en bas
 
for memory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nine ways to improve your memory .
» Présentation : Ferry Tayle
» CR Festival Film Nature (33) - stand / atelier asso végé de
» brochures sur l'alimentation pour les illettrés
» Créer jeux avec Powerpoint

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the world of world war two :: résistance :: figures et personnages-
Sauter vers: